Les tarifs

les tarifs : explications

Ca y est il vous à fait sa demande ! Une fois remis de vos émotions, vous êtes maintenant dans l’organisation de votre mariage. Vous avez tout programmé : le traiteur, le DJ, la robe de Madame, le costume de Monsieur, la location de la salle, de la voiture, les fleurs… puis vient le tour du photographe. Et là, surprise, vous trouvez ses prix beaucoup trop élevés « tout ça pour appuyer sur un bouton pendant une journée ! » Si vraiment (je suis sûr que ce n’est pas le cas !) c’est comme cela que vous concevez le métier de photographe, je vous invite à lire ces quelques lignes pour mieux comprendre mes prix « beaucoup trop élevées ».

 

 

La préparation :              

                                                                                      

C’est le temps que je prends pour élaborer avec vous votre projet et comprendre vos envies (les rencontres, le téléphone, les mails etc…) C’est une étape importante autant pour vous que pour moi. Cela comprend aussi la préparation du matériel la veille de votre mariage : repérage des lieux, batterie chargées, cartes mémoire vides, piles de rechange, optiques nettoyées…)

 

 

La prise de vue :

 

 Le meilleur moment mais aussi le plus éprouvant ! Un reportage peut durer de 5h a 15h voire plus ! Et tout ce temps là à courir partout pour ne rien louper avec un boitier pendu sur chaque épaule c’est long et fatiguant. Très fatiguant (mais passionnant !)

 

 

Le post-traitement :

 

 Même si vous ne le voyez pas, c’est l’étape la plus longue ! Le traitement d’un reportage me prend en moyenne une semaine pour vous fournir un résultat à la hauteur de vos attentes. Sans compter le temps pour créer la galerie privée, la mise en ligne des photos, la prise de vos commandes, les tirages etc… Je fais toujours en sorte de ne pas prendre plus de 2 semaines pour vous livrer votre reportage.

 

 

Le matériel :

 

 AIE ! Le point noir de notre métier. Mes 2 appareils, flashs et optiques coûtent déjà très cher. Sans compter le sac photo, les nombreuses batteries et cartes mémoires, les piles etc… Et lors d’un mariage tout ce matériel est mis à rude épreuve, il faut donc le renouveler assez régulièrement.

 

 

Les charges :

 

 En étant artisan photographe, je paie mes cotisations à raison de 23% du prix de mes services.

 

 A tout cela, il faut aussi rajouter les logiciels photos (lightroom, photoshop…), le site internet, les frais publicitaires, les boitiers à faire nettoyer par un pro, les boîtes personnalisées qui contiennent la clé usb (qui a aussi un coût), l’ordinateur, la connexion internet, le véhicule, l’essence…  

 

 Bref ! si après tout ça vous n’êtes toujours pas convaincus, vous pouvez toujours demander à votre oncle « qui a un super reflex professionnel qui fait des supers photos » de faire le reportage. Mais pensez bien que des photos de mariage, c’est du sport, du stress, et beaucoup de responsabilités. Oui, un mariage ca va très (trop) vite, et des photos ratées, c’est des souvenirs gâchés.

 

Rémi Charrière

Photographe de mariage  en Gironde